Mesures pour protéger les enfants des émissions des moteurs diesel


Il existe plusieurs moyens de protéger les enfants des émissions des moteurs diesel, allant de l’élaboration de zones d’interdiction de marche au ralenti jusqu’au remplacement des vieux autobus. Les parents, les éducateurs, les administrateurs de même que les gouvernements ont tous un rôle à jouer.

Les écoles et les communautés à travers le Canada prennent des mesures afin de réduire l’exposition aux émissions des moteurs diesel. Contribuez à changer les choses. Faites en sorte que les enfants au Canada puissent apprendre, jouer et grandir dans des milieux éducatifs qui obtiennent la note « A » pour l’effort quant à la réduction des émissions des moteurs diesel

Ce que les parents peuvent faire :

  • Se faire entendre. Éduquer les autres quant aux risques pour la santé liés aux émissions des moteurs diesel.
  • Parler avec la directrice ou le directeur de l’école, les représentants de la commission scolaire ou les élus locaux des mesures de réduction des émissions des moteurs diesel dans les écoles et autour de celles-ci. Ces mesures comprennent :
    • la mise en place ou l’application de règlements pour réduire la marche au ralenti et la formation de « caravanes » d’autobus;
    • l’optimisation des trajets d’autobus scolaires et de l’emplacement des zones d’embarquement et de débarquement;
    • l’utilisation de véhicules à émissions faibles ou nulles.

Ce que les écoles peuvent faire :

  • Analyser les débarcadères afin de réduire les émissions des moteurs diesel à proximité des aires de jeux et des prises d’air frais de l’école.
  • Demander au personnel d’entretien d’ajuster l’horaire de fonctionnement des prises d’air frais afin d’éviter l’entrée d’air contaminé lors des périodes d’achalandage aux débarcadères ou lorsque la circulation locale est dense.
  • Organiser la procédure d’embarquement et de débarquement afin de minimiser la formation de « caravanes » et la marche au ralenti.
  • Recommander l’évaluation et l’amélioration des pratiques actuelles auprès des administrateurs de la commission scolaire et des autres décideurs.

Ce que les commissions scolaires et les autres décideurs peuvent faire :

Analyser les trajets d’autobus et la circulation sur le territoire de l’école afin de réduire le temps de déplacement et la marche au ralenti.

  • Choisir si possible des solutions de rechange plus propres comme des autobus électriques.
  • Si l’utilisation d’autobus diesel est maintenue, s’assurer que les autobus soient équipés de dispositifs antipollution les plus avancés. Envisager l’utilisation de radiateurs électriques afin de garder les autobus chauds et leurs fenêtres dégivrées sans laisser tourner leur moteur.
  • S’assurer que les vieux autobus ont été modifiés de façon à réduire leurs émissions et établir un calendrier pour leur remplacement progressif.
  • Revoir les critères d’attribution de façon à ce que seules les entreprises qui sont des chefs de file en matière de réduction des émissions puissent obtenir les contrats de transport scolaire.
  • Travailler avec les entreprises de transport scolaire afin de s’assurer que tous les chauffeurs d’autobus reçoivent une formation pour réduire la marche au ralenti et pour connaître les autres mesures permettant de réduire l’exposition des enfants.

 

Veuillez cliquer sur l’affichette (ou utilisez le lien ci-dessous) pour la voir en taille réelle ou la télécharger :
Affichette 4 gestes

HSD_Diesel_MiniPoster_FRN